Les abstentionnistes t’emmerdent.

30%. Nous sommes le 07 Décembre 2015 et le FN a fait 30% (moyenne nationale) aux premier tour des régionales, arrivant en tête de 6 régions sur 13.

Fais pas ta vierge effarouchée.

Ouaip. Parmi tes collègues, tes amis, ta famille même tes plans culs, t’en prends 3 et sur les 3, il y en a un qui a voté FN. Ça fout les boules hein. Comme un sale gout dans la gorge, comme après un dégueuli de cuite de la veille, ou un cunni sur une chatte pas fraîche (ou une pipe sur une teub… enfin bref, tu as l’image) : ça te met très en colère, tu avais fait confiance, tu te sens trahis, mais bon y’a plus trop le choix, va falloir avaler et passer à autre chose. Parce qu’il est beaucoup trop tard pour jouer les vierges effarouchées : c’est avant qu’il fallait faire gaffe, pas une fois au lit. Y’avait des signes avant coureurs, tu l’as vu sortir des chiottes sans se laver les mains, tu peux pas dire que tu savais pas.

Le Figaro du jour titre « le Choc! ». Alors je répète : quand tu as vu la meuf sortir des chiottes sans se laver les mains, porter la même culotte 3 jours de suite, ramasser la boulette de viande sur la moquette et l’avaler (sans même faire semblant de souffler dessus) tu ne PEUX PAS jouer les victimes quand tu découvres que son manque d’hygiène s’étend à la frontière sud de son territoire corporel (je parle de sa teuch que l’on soit clairs).

C’est pareil avec le FN. Ca fait 30ans, TRENTE ANS PUTAIN que ce parti progresse petit à petit, à chaque élection, de façon constante, quelques soient les chiffres de l’abstention.
De Mitterrand à Hollande, en passant par Chirac et Sarkozy, TOUS les exécutifs et les dirigeants quelques soient les partis, ont joué ce petit jeu cynique, désormais classique du « je fais monter le FN pour siphonner ses voix et niquer la droite/niquer la gauche ».
Sauf que voilà, comme à chaque fois que l’on joue les savants fous, le monstre dégueulasse (la bête immonde?) leur a échappé. La dernière grosse perte de contrôle étant Jean-Marie au 2e tour de la présidentielle. C’était le premier coup de semonce. On a tous crié haro sur l’arrivée du borgne au second tour se rassurant avec les excuses bidons du « Vote populaire FN » (en gros les gueux et les paysans analphabètes ont foutu la merde, mais bon, c’est pas LA vraie France, c’est juste les gueux et les paysans analphabètes donc ça compte pas vraiment) et de « la fotalabstention » (si les citoyens se bougeaient le cul le dimanche pour aller voter plutôt que de rester vautrés à cuver leur pinard à 2 balles devant Drucker on en serait pas là).

« alors ce pinard? pas si mauvais hein »

BOLLOCKS comme diraient nos amis Outre Manche.

Bollocks parce qu’en 2004 Annie Collovald sortait « Le Populisme du FN un dangereux contresens » et démontait avec précision la théorie du c’est la faute aux gueux, montrant que s’il y avait un vote FN ouvrier, le réduire à juste ça était une belle connerie (elle le dit avec plus de verve ceci dit) : la région PACA 3e région la plus riche de France, était loin du Nord sinistré (j’ai effectivement vu peu de Corons sur la cote d’Azur) et pourtant enregistrait les plus forts pourcentage du vote FN. Annie devait être voyante ou sacrément futée aux vues des résultats. En clair, si les gueux ont voté FN, la vieille et son teckel en Louis Vuitton aussi.
Du coup pour se dédouaner sur les pauvres et les incultes c’est foutu.

désolé François, va falloir trouver autre chose

Bollocks aussi parce que dés 1983 Touraine évoquait déjà les raisons de la montée de l’abstention et que ça fait 30 ans qu’à chaque élection l’abstention grimpe et que la crise de la représentation politique se manifeste avec toujours plus d’acuité. Avec l’apogée que l’on connait en 2002.
Y’a donc un moment faut arrêter les conneries et porter ses couilles les mecs. Sérieusement, j’ai envie de rouler leur saloperie de bulletin de vote de leur enfoncer si profond qu’ils sentiront le goût du repas de la veille leur remonter par la gorge, chaque fois que j’entends un journaliste ou un homme politique me ressortir la vieille soupe des raisons de l’abstention. ELLES SONT CONNUES DEPUIS 30 ANS LES MECS. Personne vous à dit? Non parce que vous avez chaque fois l’air choqués et surpris à l’annonce des résultats. Alors de deux choses l’une, soit vous avez une mémoire de poisson rouge (ainsi que le QI qui va avec) et va falloir penser à changer de carrière (ils recrutent surement chez Hanouna) soit vous vous foutez SERIEUSEMENT de notre gueule. Entre le voleur et couillon, mon coeur balance.

Donc oui, les Français se sont abstenus et le FN est encore en position de force. Et on va encore entendre la même rengaine accusatrice sur les méchants abstentionnistes qui sont pas aller voter et ont permis au FN de progresser.

OUAIS BEN FERMEZ LES BIENS VOS GUEULES sur le sujet.

I mean like REALLY. STFU.

Parce que :

a) si le pourcentage de suffrages FN ne cesse d’augmenter, le truc qui me fait vraiment flipper c’est qu’en valeur absolue le FN progresse aussi. En clair, abstention ou pas, le nombre réel de personnes prêtes à voter FN est en constante progression.

fne
source Slate.fr

b) Quand un vote sanction se répète élection après élection, il ne s’agit plus d’un coup de gueule ou d’une bouderie passagère, mais bien de l’expression d’une tendance de fond. Lentement mais surement, la France se droitise, voire s’extrême droitise. Et la réthorique UMPS du FN n’y est pas pour rien. Elle n’est d’ailleurs malheureusement pas tout à fait fausse.

c) Les causes de la montée sont connues. Les solutions aussi. Mais par calcul, flemme, masochisme, amour des blondes qui ressemble à leur papa borgne, nos hommes politiques à droite comme à gauche, n’ont rien proposé de nouveau, qui fasse vibrer à nouveau leur peuple et aller soyons fous, croire en quelque chose.

d) LES JOURNALISTES. (Je ne vais même pas ouvrir ce chapitre tant il y a dire sur leur comportement irresponsable que tous dénoncent mutuellement avant de nous rebalancer une une femme voilée/barbu/Islam soluble dans la démocratie, parce que ça fait vendre du papier et qu’à l’heure de la presse en ligne, bah faut bien trouver un moyen de payer le loyer)

Donc voilà, fait pas ta vierge effarouchée quand tu te rends compte que ça fouette pas mal quand même là dessous. Tu le savais, mais bon t’avais besoin de tirer ton coup (ou de te faire réélire) alors t’y es allé quand même.

Les abstentionnistes t’emmerdent!

Je n’ai donc pas voté aux régionales. Je te remercierai de garder tes « bouh » pour toi pour les raisons évoquées plus haut. Je me propose même te faire ton éducation et de t’expliquer pourquoi je n’ai pas voté, et ne voterai surement pas en 2017. Tu es prêt?

serre les dents, tire une latte, on va y aller en douceur

C’est très simple : parce que voter c’est un droit, c’est un choix, c’est l’expression ultime de ma liberté de citoyen quand au choix de celui qui me gouvernera.
UN DROIT. Pas un PUTAIN de devoir. UN DROIT. D.R.O.I.T. En clair, comme toi tu as le droit de la fermer de temps en temps, il n’y a malheureusement rien qui me permettent de te forcer à la fermer. Si tu t’apercevais enfin que tu disais de la merde et que tu décidais de la fermer, c’est ton droit. Mais rien ne t’y oblige. C’est cool hein.
Ben dis toi que je ressens la même frustration quand tu refuses de l’exercer ce droit que toi quand je décide de rester mater un film de boules en tirant sur mon bédo un dimanche aprém, lendemain de gueule de bois, un bucket de chicken wings au pied du lit, plutôt que d’aller voter.

T’as le droit de la fermer, comme j’ai le droit de voter. Ni l’un ni l’autre ne sommes obligés d’exercer nos droits respectifs.

Tu vois la différence? C’est ce qu’on appelle la démocratie. C’est beau hein? Donc la prochaine fois que tu veux faire de l’abstentionniste fan de Drucker ou fumeur de bédo le responsable de tous les maux de la France, rappelle toi que toi aussi, tu as des droits que tu pourrais exercer.

Ceci étant dit, bien qu’il me soit tout à fait agréable de mater des gros seins, la tête embrumée et les doigts pleins de gras, c’est surtout l’absence d’offre politique qui me conduit à préférer ça plutôt que d’aller voter.

J’ai voté en 2012. Socialiste même. Et j’étais heureux de voire la gauche à nouveau accéder au pouvoir, navré de voir les dégâts que Sarko avait fait sur le lien social et l’économie (bon la crise c’est pas de sa faute, ok. Mais le ministére de l’intégration et de l’identité nationale…c’était pas Lehman Brothers hein).
Et puis c’était fini. François le président tellement normal qu’il nous balance ses histoires de culs et de tromperie en mode Nico Carla et Cécilia en une de Paris Match.
Le président le plus impopulaire de la Ve République, j’ai eu de la peine pour lui un moment. Puis il s’est muté en chef de guerre au Mali, puis il m’a mis Manuel plus de blancos à l’écran Valls chef du gouvernement, puis il m’a mis Macron à l’économie et plus récemment, il m’a fait le combo Etat d’urgence/on Bombarde la Syrie pour promouvoir la démocratie et la paix.

J’aurais été un électeur de droite, j’aurais fermé ma gueule, peut-être même applaudi. Sauf que voilà, j’ai voté à gauche.
Qu’on s’entende; je ne suis pas sûr a priori de l’inefficacité de ces décisions sur le moyen ou long terme. Mais j’ai voté à GAUCHE bordel et j’aimerais qu’on respecte mon vote en me proposant des putains de réformes de gauche et pas une soupe droitière aromatisée Jaurés.

Et en celà, la fille du borgne n’a pas tout à fait tord en renvoyant dos à dos UMP, pardon, Les Républicains et le PS (c’est chiant d’ailleurs LR, pour le FN, je jeu de mots UMPS bah il marche moins bien avec LRPS…quoique ça sonne un peu comme l’herpès – note à moi même, y’a un truc à faire avec celle là).

Malheureusement, mondialisation, Union Européenne, main mise de la finance sur l’économie réelle, Libéralisation à outrance et mercantilisation de tout ce qui bouge ont peu à peu tué les idéologies et réduit les partis de gouvernement à la simple position de gestionnaires. On cherche plus l’idéal on fait avec ce qu’on a. Avec plus ou moins de talent. Plus ou moins de solubilité dans le libéralisme mondial. Et moi, quand il s’agit de donner ma voix à un parti, je suis comme une jeune pucelle de bonne famille, la première fois : vend moi du rêve mec.

pp
je sais que tu peux le faire

Le délire vite fait dans les chiottes ou à l’arrière de ta caisse, je laisse ça aux électeurs du FN. Moi je veux bander dur pour ton programme, avoir les dessous trempés en visualisant l’idéal que tu me proposes d’atteindre. Sans ça, bah t’ira ken quelqu’un d’autre, mais tu risques pas de conclure avec moi.

Et je vois bien l’argument du « si c’est pas moi qui te ken dans la twingo, ça sera Marine dans les chiottes d’un bar aryen ». Tu ne m’auras pas comme ça.

Mon vote m’est précieux, il est hors de question que je le donne comme ça par dépit. On vote par confiance. Quand je vote pour toi, je te dis « emmène moi loin, fait moi rêver », pas « tu me fais pas du tout rêver mais l’autre est tellement dégueulasse que bon toi c’est moins pire ».
Donc en attendant que quelqu’un se démarque et me fasse enfin rêver, je vais continuer à passer mes dimanches entre foutre, gras et cannabis. Et vu le déluge de conneries que j’entends depuis Janvier 2015, je sens que c’est pas demain la veille que mes dimanches ressembleront à autre chose.