Petit journal du jour d’après

L’éveil ou le réveil

7:57 c’est jour de vote. J’ai toujours envie de dormir mais j’ai envie de finir avec cette sacro-sainte formalité. Le vote est sacré, pour certains et pour moi il reste une formalité. En gros, le fait de me dire que des gens sont morts (lesquels) pour ce droit (vraiment?) remue ma couille gauche pas plus haut que celle de droite. C’est peut-être la faute de mon environnement. La faute à pas de chance et le fait de se sentir délaissé peu importe la décision des urnes. Mais il est beaucoup trop tôt, c’est dimanche et le dimanche votre gars bande grâce à sa prostate et sa vessie qui pousse dessus, et y’a du temps pour décharger. Pardon, je suis citoyen. Je suis pro vote blanc et les gens qui s’abstiennent ne me font ni chaud ni froid. Les gens qui m’emmerdent en le faisant ne le font pas vraiment. En fait j’en ai vraiment rien à faire des autres, j’aurais du dire « foutre » mais ma mère lit surement ce texte. En plus, je ne sais pas pour qui voter et le vote blanc traine dans un coin de ma tête. Moi français vivant à l’étranger. Je n’ai pas arrêté de faire des tests par rapport aux programmes des différents candidats, et je me retrouve toujours avec les deux mêmes: Hamon/Macron ou Macron/Hamon. J’avais envie de voter Domota ou Christiane Taubira…Mais beaucoup plus de Macron/Hamon que le contraire. Je crois que je suis bien centriste.

Dimanche jour des seins

Je prends mon téléphone et je regarde mes divertissements préférés, les médias sociaux: Instagram, Snapchat. Entre les prêcheurs de healthy lifestyle, les prêcheurs de vacances parce-que-ma-vie-est-meilleure-que-la-tienne s’insère une nouveauté. Le « ai voté » pullule! Je (vous) suis, donc je subis. C’est dimanche et je me dis que le Jour du Seigneur a manqué le coche du social media! Il faudra penser à rendre Jésus star de CrossFit et de snacks organiques. Chaque semaine comment faire le jeûne, comment donner de soi, comment rendre le poisson élément essentiel de notre alimentation, pour que nous puissions coller sa représentation sur nos SEAT Ibiza, comment arrêter les pesticides dans le vin en utilisant de l’eau.

Le cirque

9:32 Wembley Park Station. Je fume une clope. J’entends parler français, je suis. La dernière fois que j’étais à Wembley c’était pour une demi-finale de foot pour la coupe anglaise. C’était cool.
9:45 Je suis dernier de la queue. Je sue. Il m’a fallu faire un putain de U pour trouver le début de la queue. J’aurais du utiliser un chemin chien.
10:00 Je croise deux amis et leurs enfants en bas âge. La queue est plus longue. Je rentre encore dans mon bouquin « The Sellout » et je n’arrête pas de rigoler. En écoutant les conversations et en lisant la trame de ce livre que je commence juste. Je suis mort de rire. Mais j’attends.

Louer un bébé la prochaine fois

Moi au deuxième tour

10:32 Je croise les même amis qui passent devant moi, par une petite porte. Je note sur mon téléphone « Louer un bébé la prochaine fois ». Je rentre enfin dans l’enceinte. Il y a encore une petite queue, le contrôle des sacs etc. On se croit dans un parc d’attraction avec la file en serpentin. J’ai l’impression d’aller voir Mickey et Minnie avec leur amant Dingo. C’est peut-être ça le pire en fait? L’exécution du spectacle.

10:56 L’assesseur appelle YPC page 136. J’ai mis l’enveloppe contenant mon Vote dans l’urne sacrée. « A voté » suivi d’un « bonne journée » Monsieur. J’ai essayé de troller la femme enceinte derrière moi en prenant Le Pen et Dupont-Tintin avant de réfléchir à prendre les autres bulletins.

 

12:00 chez moi. J’vais dormir. J’espère, avant de sombrer dans mes rêves que ce que j’ai entendu lors du mouvement social en Guyane ne veut pas dire que la population votera pour le FN.

Voter c’est bon mais niquer c’est toujours mieux

Bref, j’ai été voté et sa mère je ne me sens pas plus citoyen que ça vu que je vais toujours me faire refouler aux soirées de HHLS,aux soirées de Horidom et autres. Je me demande si voter c’est être. Mais surtout si être c’est pas avoir une ferme et vivre en autarcie. Le dimanche c’est fait pour enfanter des endettés. Et c’est ça qu’est la vérité vraie.

YPC a voté. YPC ne croit pas aux politiciens mais est politique. YPC emmerde sincèrement la représentation actuelle de la vie. Mais YPC veut être vôtre.

PS: Maman célibataire, pour le 07/05/2017, sans souci! Laisse moi ton +44 suivi du 07
Edit: En fait je me suis fait refouler à Horidom car je ne voulais pas payer.